Assurance vie: quelle fiscalité ?

L'assurance vie multirisque offre un environnement fiscal favorable par rapport à d'autres investissements tels que le compte titres ou le compte d'épargne non réglementé. L'imposition appliquée à un contrat d’assurance vie -vie dépend du type d'opération effectuée : rachat total ou rachat partiel, rente viagère ou allocation de décès.

Quelle est la fiscalité applicable en cas de retrait sur un contrat d'assurance-vie ?

Les épargnants peuvent en effet craindre de ne pas voir clair avec l'arrivée de la « flat tax », adoptée selon la nouvelle loi de finances. La base d'imposition de la taxe.
Seuls les revenus (intérêts ou gains en capital) générés par l'assurance-vie sont imposables. Pour un rendement total, ces gains sont déterminés par la différence entre la valeur des économies obtenues et les paiements effectués. Pour une livraison partielle, c'est plus compliqué : il faut déterminer dans la somme retirée quelle partie correspond aux paiements et quelle partie correspond aux gains. Ceci est calculé en proportion entre les versements et les capitaux obtenus.

fiscalité de l'assurance vie

Les intérêts et les plus-values accumulés sur le contrat ne sont imposables qu'en cas de retrait d'argent, que ce «remboursement» est partiel (l'assuré ne retire qu'une partie de son capital), ou total (décide de récupérer toutes ses économies). En bref, jusqu'à ce que l'épargne reste investie dans le contrat, elle bénéficie de l'exception des cotisations de sécurité sociale faites annuellement sur les intérêts courus sur le fonds en euros. Les bénéfices sont soumis à la fiscalité de l'assurance vie (voir www.valofi.com/placements-financiers/fiscalite-assurance-vie ), à la discrétion du souscripteur, à l'impôt sur le revenu, sous la forme d'une retenue à la source forfaitaire, ou ajoutés à leurs autres revenus imposables et imposés selon la tranche d'imposition marginale.

Le capital accumulé dans votre assurance-vie est de deux types: vos paiements et gains gagnés, comme dans tous les produits de capitalisation. Lorsque vous effectuez un retrait, il comprend une fraction de vos paiements et une part de vos revenus. L'imposition de l'assurance-vie comporte deux composantes distinctes:

Qu'est-ce qu'un contrat d'assurance-vie ?

C'est un instrument d'épargne très flexible. Il existe essentiellement deux types: les contrats à support unique en euros, qui sont plus sûrs et représentent la majorité des contrats; et les contrats en unités de compte, plus risqués mais susceptibles de générer des gains à long terme plus importants.

L'assurance-vie vous permet de choisir la sortie de votre contrat. Au lieu de faire des retraits (ou des remboursements), vous pouvez demander à obtenir vos économies en rente viagère. Vous recevrez un supplément de revenu régulier pour toute vos actions d'épargne.